Actualités Jenygrenier.com

Actualités

Décembre 2016 :

Toute une journée venait de s'écouler sans qu'elle ne vit passer les heures. Quand soudain alors que la lumiére commençait à décliner à l'horizon, elle aperçut dans ce tableau ouvert sur son imaginaire, de tous petits bouts de papier au nombre peu ordinaire, tant ils étaient nombreux. Et tous de telle façon qu'elle en fut totalement interloquée, en vinrent à s'envoler devant ses yeux. Mais le plus fou dans cette histoire c'est que certains d'entre eux retombèrent sur le sol et de façon très ordonnée, de  sorte qu'elle put y lire une phrase des plus énygmatique...

Novembre 2016 :

Elle aimait tant voir en silence le jour perler à l'horizon.  Au fil du temps pleine d'impatiente elle attendait d'apercevoir sur les reflets de cette vitre en demi-teinte, ce monde qu'elle aurait tant aimé pouvoir s'approprier. Et bien qu'éprise d'une si grande curiosité, cette sensation privilégiée d'être la seule à y entrer ne s'était pas encore manifestée.

Octobre 2016 :

Notre petite fille était là qui attendait que le jour daigne se lever et prenne ce teint couleur d'ambre qui la faisait rêver. Elle adorait prendre son temps, ne jamais se précipiter et patienter jusqu'à l'aurore pour observer ce nouveau né, ce jour prenant mille précautions pour ne pas la désarçonner, venant ainsi pour lui conter la solitude inachevée d'une nuit étoilée.

Septembre 2016 :

Hors la danseuse qui se tenait juchée dans son tableau, songea que le moment était venu pour envoyer un signe à la petite Ana. Un univers s'esquissait peu à peu, fie de l'imaginaire de la petite fille. Des bulles de soie et tout autant de filaments d'argent, vinrent à embellir ce rayonnant aux mille facettes. Et l'histoire qui vint à s'écrire à travers ce faisceau magique, fit écho tel un double je, à tout ce qu'elle ressentait à présent.

Août 2016 :

Et elle allait au fil du temps se bâtir un royaume comme un refuge contre les duretés de ce monde. Le temps avait passé depuis ce jour si terne en sa mémoire, ce jour qui avait comme changé à tout jamais sa perception des choses, du monde, et de tout ce qui l'entourait. Alors lorsqu'elle aperçut cette silouhette presque figée devant ses yeux dans ce miroir qui faisait face au souvenir qui la hantait, la petite fille ne sut pas comment réagir et se laissa tomber sur le fauteuil de velour pourpre destiné à la reccueillir... 

Juillet 2016 :

Avant toute chose, il lui faudrait apprendre à dire tout ce qu'elle avait sur le coeur et que jamais elle ne faiblisse devant l'adversité. Et puis comme ça sans qu'elle n'y prenne réellement garde, la vie lui avait envoyé un signe et le temps s'était brusquement arrêté. Elle savait qu'elle allait devoir grandir bien plus vite qu'elle ne l'aurait jamais pensé.

Juin 2016 :

Cela faisait déjà quelques mois qu'elle était partie mais la petite fille était encore si triste et ne parvenait pas à se résigner, à simplement se dire que plus jamais sa maman ne lui reviendrait. Hors malgré cette si grande absence, elle s'était juré de ne jamais baisser les bras et  quelquepart un jour un sourire l'attendrait...

Mai 2016 :

Un jour sa maman s'en était allée laissant ses souvenirs ici dans la valise aux rubans bleus... Et ce succinct anniversaire qu'elle n'avait jamais oublié, ce jour où dans la nuit sa maman n'était pas rentrée... Qant au petit matin son père était venu la voir et la serrant tout contre lui, n'avait rien su lui dire, tant les larmes en étaient venues à submerger ses yeux. Puis bien que n'étant réellement prêt à affronter ceux de sa petite fille, il dût finir par lui avouer l'insoutenable vérité. 

Avril 2016 :

Bonjour, je voulais aujourd'hui après mûre reflexion, vous livrer l'histoire de ma petite fille...

Commençons donc...

L'être ange petite fille

Une valise avec des rubans et des noeuds était posée là juste au milieu du salon. La petite fille aux cheveux roux qui n'aurait pu prévoir cela s'approcha donc à pas de loup et d'un geste mélancolique elle caressa le joli sac puis ne sachant réellement pas pourquoi elle se mit alors à pleurer... Ce dont elle se souvenait c'est qu'il y avait de cela déjà très longtemps en cet endroit précisément quelqu'un lui avait fait part d'un secret, lui parlant de ce temps où sa maman vivait pleine d'insouscience oui et pourtant...

Dans le salon la petite fille n'avait pas encore remarqué ce tableau accroché au mur, cette danseuse dans sa parure qui ne lui était en rien étrangère, elle ignorait encore pourquoi,mais tout dans cet endroit lui paraissait magique, le grand miroir en ornement dans le salon et cette cheminée qui hiver comme été la renvoyait à son enfance.

Quelle étrange sensation d'apercevoir ainsi dans un reflet de son passé ces mille et une perles de vie qui sont une richesse aujourd'hui.

Mars 2016 :

Mars est là et je me languis déjà des longues soirées d'été à l'ombre d'un grand chêne que le temps aura fait croître et embellir au fil des mois et des saisons. Il est parfois des destinées longues à venir au jour, des vies que l'on voudrait avoir qui prennent du temps à faire germer dans l'esprit d'un monde en mouvement. J'ai confiance en la vie alors attendons voir...   Bien à vous Jeny

Février 2016 :

Bonjour,

Le temps passe si vite que je me dois d'avvancer et de ne rien apprécier moins que l'instant présent. je reviendrais vers vous avant la fin du mois et en attendant, je vous souhaite tout le meilleur du monde.

           Jeny

Janvier 2016 :

Pardon pour cette si longue absence, mais voilà les jours passent si vite et je ne trouve pas le temps happée par la spirale de la vie.          Je n'oublie pas pour autant cette merveilleuse idée que je puisse avoir une petite place quelque part dans vos vies du fait d'une rencontre éphémère entre poésie et réalité. Je tiens à vous souhaiter une excellente nouvelle année et tout le meilleur pour celle-ci.                                 Bien à vous jeny

Octobre 2015 :

Bonjour à vous toujours présents je le constate à venir visiter mon site. Septembe est passé, octobre se termine et me revoici parmis vous après quelques tumultes passagers. Je reprends les rennes de ma destinée et vous propose de cheminer avec moi si vous le voulez bien. En attendant je vous embrasse et vous souhaite une très bonne journée.

      Jeny Grenier

Août 2015 :

J'ai cette drôle d'impression que le temps s'arrête durant ce joli moi d'aôut. et j'attends avec impatiente le renouveau de la rentrèe du mois prochain. Je vous embrasse et vous dis à bientôt.

    Jeny 

 

 

Juillet 2015 :

Bonjour à vous

L'été est là et la chaleur au rendez-vous, je voulais vous anoncer que mon site va très prochainement prendre un petit coup de jeune alors ne soyez pas surpris. Mais tout cela devrait anoncer un joli renouveau.

Quand à l'histoire d'Ana, l'être ange petite fille elle arrive à grands pas.

      Bien à vous Jeny 

Juin 2015 :

Juin ou comme une odeur d'été comme les prémisses d'un nouveau jour, d'un été langoureux et déterminant pour la suite. Et pour autant une pause un entre deux...

Mai 2015 :

J'ai eu envie de vous conter jour après jour l'histoire que j'ai écrite mais que je ne parviens à finir. Aussi viendrais-je vous la conter au fil du temps dans la rubrique : "l'être ange petite fille", son histoire page après page... qui sera créée prochainement sur ce site.

Bien à vous jeny 

Avril 2015 :

Bonjour à tous,

Je dois avouer que le temps passe plutôt vraiment vite depuis quelques semaines et que je me suis un peu détournée de mes inspirations poétiques. Pour tout vous dire je me cherche parmis les nombreux labyrinthes de la vie. Mais je me dois de continuer à croire car tout porte à penser que la résolution est proche.

    Bien à vous    Jeny

Mars 2015 :

Bonjour,

Les beaux jours reviennent avec sans doute beaucoup de jolies choses à vivre. Réalité pérenne ou effémère la vie est un cadeau à protéger et à choyer autant qu'il nous soit possible de le faire.  Mille baisers à vous et à bientôt       Jeny

Février 2015 :

Bonjour,

 Nous commençons donc un joli mois de février plein de promesses, et soyez prêt pour le renouveau car il ne va pas tarder. Les choses sérieuses vont bientôt commencer...

Je vous souhaite tout le bonheur du monde et vous dis à bientôt.

        Jeny

Janvier 2015 :

1er janvier oblige, je vous souhaite une excellente nouvelle année à tous et tous mes voeux de bonheur. bien à vous jeny

Je voulais aussi vous dire que de nouvelle date de dédicace dans les les Cultura d'Ile de France sont prévues alors renseignez-vous à la rubrique mes dédicaces.    

Oui et autre chose, je fais des interventions dans les écoles pour dire mon conte avec le violoncelliste Adrien Frasse sombet et parler de ma poésie alors si quelqu'un est intéressé vous pouvez me contacter via mon site.      

Et en nouveauté je propose à partir de ce mois-ci de faire des goûters contes, où je propose de faire des gâteaux avec les enfant et de leur raconter un de mes contes. Pour tout renseignement me contacter via mon site ou à l'adresse suivante : jenyalchi@hotmail.com

 Bien à vous Jeny

Décembre 2014 :

Bojour,

Décembre et cette impression si familière d'enfance et de réconfort que l'on se donne pour savourer chaque instant blotti auprès de ceux qu'on aime. Décembre et comme la fin d'un cycle la fin d'un cheminement qui en ammène un autre. Etre conscient du bonheur d'être ici entouré et choyé par ceux que l'on choisis.

Je vous embrasse      Jeny

Novembre 2014 :

Aller toujours tout droit ne rien lacher, croire en ses rêves et en ce que l'on désire plus que tout et laisser faire la vie car elle seule sait ce qui est juste. Lacher prise et faire confiance au Monde, au monde de l'invisible celui qui nous entoure et nous protège.

       Je vous embrasse

Octobre 2014 :

Octobre ou l'ambition démesurée de prendre le pas sur l'avenir. où l'allusion à l'éphémère se fait de plus en plus présente et où cette douce ritournelle du temps qui passe s'égraine à l'infini.  

Je tenais aussi à vous informer que la boutique est activée pour ce qui est de l'achat par carte bleue de mes ouvrages.         

       Je vous embrasse     Jeny

Septembre 2014 :

Et bien ça y est nous y sommes la rentrée est là et le mois de septembre qui débute avec son grand soleil qui est enfin parmis nous. Je voulais quant à moi vous faire part de la sortie le 15 de mon livre-disque "Api et Mélusine" et oui ça y est il sont là, tous les deux et sont impatients de vous dévoiler leurs aventures. Alors n'hésitez pas et tenez-vous au courant de mon passage près de chez vous en vous référant à la rubrique "Dédicaces". Voilà je vous embrasse et vous envoie tout plein d'amour.

Bien à vous, Jeny.

Livre Api et Mélusine par Jeny Grenier

Août 2014 :

Bonjour,

Le mois d'août est en marche, les rues se vident dans la capitale et la vie est en suspend. Il faut attendre, attendre, attendre que les premiers jours de septembre arrivent. Le sablier laisse s'enfuir peu à peu ses milliers de petits grains dorés. Et le moment viendra où tout recommencera...

    A très bientôt...

Juillet 2014 :

Le mois de juillet commence et l'esprit d'une petite fée tournoie et se dessine qui vient donner à l'horizon les couleur d'un nouvel émoi.

De la poésie et du rêve dans une histoire pleine de romance qui commence et continura tant que le monde tournera...

Bise jeny

Juin 2014 :

Nous sommes en juin et un nouveau projet prend forme. L'avènement d'un nouveau livre enfin. une histoire fabuliste dont les deux personnages principaux seront Api et Mélusine... Mais qui sont-ils ...? Un peu de patiente vous le saurez bientôt. Et vous ferez la connaissance de Miss tarlatane qui a illustré cette histoire.

   Je vous embrasse    jeny

Mai 2014 :

Bonjour,

Voici le joli mois de mai avec les beau jour qu'il annonce et la lumière qui s'éclaircie. Je reprends mes dédicaces et réapprivoise l'énergie du Monde. Alors si vous souhaitez venir partager un instant en ma compagnie je serais heureuse de vous voir ou de vous revoir. Vous pouvez aller voir à la section dédicace de mon site, je vous embrasse  Jeny

Avril 2014 :

La vie reprend et le printemps nous offre la nouvelle opportunité de vivre en pleine lumière au bénéfice de nos pensées qui se déploient dans l'infinie douceur d'un soleil printanier. Les dédicaces reprennent alors tenez vous au courant à la rubrique qui leur est consacrée. Je vous embrasse.

Mars 2014 :

La vie, un long apprentissage... Avancer pas à pas, ne pas trop se presser, aller loin et sûrement. J'apprends oui c'est certain et chaque jour me démontre combien il est donc important de profiter de chaque instant. Carpe Diem

Février 2014 :

Joli mois de février. J'ai beau chercher je dois avouer que je trouve toujours autant de plaisir à me savoir en vie et par ici. Février est un mois bien particulier pour moi. Beaucoup de choses me ramène à ma vie et au privilège d'y subsistertoujours menée par des projets d'avenir toujours aussi vibrant en mon esprit dont je ne manquerai pas de vous tenir au courant.

Janvier 2014 :

Tout d'abord je vous souhaite une merveilleuse nouvelle année avec tout plein de bonheur et d'amour. La vie avance et je savoure au jour le jour la chance d'être en vie par ici. Une nouvelle année commence et c'est comme un renouvellement de la mousson des âges.  

Décembre 2013 :

C'est une fin d'année qui comme toutes les autres annonce un recommencement oui comme le début de nouvelles aventures. Un mois de décembre avec ses guirlandes avec ses lumières. avec ses endroits sur le planisphère à aller trouver à aller chercher dès l'année prochaine. j'ai hate j'ai tellement hate de vivre et encore plus intensément l'année qui s'annonce et qui se profile pleine de nouveautés pleine de victuailles pour le coeur et l'esprit. Je vous souhaite tout le bonheur du monde pour cette fin d'année et vous dis à l'année prochaine.

Novembre 2013 :

Le temps passe, le temps passe oui mais si vite, que je ne saurais exprimer tout ce que mon coeur exulte à voir les jours s'émitier dans un tourbillon de vie. j'ai tant à voir et à faire, tant de projets à l'esprit mais le calme est là insidieux et monotone. j'ai pourtant la certitude, que demain sera grandiose et que l'avenir sera tel un immense bouquet de roses. 

Octobre 2013 :

J'ai le plaisir de vous annoncer que je serai en représentation à l'occasion de la Semaine du Goût 2013 à la Médiathèque de Puteaux, le samedi 19 octobre 2013, à 16h00. Pour cet évènement, j'animerai différentes lectures, poésie, romans et théâtre..., qui traitent toutes de gourmandise et de saveurs !

Pour plus d'infos :

Rencontres d'auteurs : Jeny Grenier - Puteaux.fr

Programmation de la Semaine du Goût 2013 à Puteaux : bibliotheques.puteaux.fr

Télécharger l'affiche de la semaine du goût 2013 - Puteaux

Vous pourrez me rencontrer lors d'une conférence littéraire à la médiathèque de Puteaux au 122 rue de la République 92800 Puteaux.
Je serai heureuse de vous y rencontrer...

Semaine du Goût 2013 Jeny Grenier

Octobre 2013 :

Octobre où la douceur se voit encrée au quotidien, où le fait d'apprendre est un souhait plus que jamais, où vivre en harmonie semble être un besoin infini. je rêve d'un monde où tout serait à ma portée, et pourquoi ne pas faire de ce monde une réalité...

Septembre 2013 :

Le temps passe et la vie semble devoir prendre les reines de la destinée. C'est la rentrée tout recommence,

les bruits du monde se font entendre de nouveau. Et pour ma part je prends conscience en ces jours plus encore que jamais.

Alors debout debout oh ! chère destinée pour que demain face de nous des gens meilleurs.

Août 2013 :

J'ai cette fois-ci un petit secret à vous dire, tendez l'oreille et écoutez. La petite fille qui est en moi et dont j'ai raconté l'histoire que vous connaîtrez très bientôt, commence à prendre forme sous le pinceau d'une très jolie artiste et pour ce qu'elle nous donne à ressentir par ces dessins. On imagine et l'on sourit lorsque l'on voit le résultat. Alors allez ne tardez pas, et allez ressentir ce que je crois en découvrant ses créations. Son site est : www.misstarlatane.fr
Je vous embrasse et vous adresse un aperçu de ce que sera cette petite fille.

illustration Miss TarlataneEsquisse Miss TarlataneEsquisse Miss TarlataneEsquisses d'illustration réalisées par Miss Tarlatane, en vue de l'édition prochaine d'un nouveau livre.

Juillet 2013 :

Renoncer pour avancer, pour aller vers le mieux. Se détacher des choses obscures qui tentent de nous désarçonner. Ne faire que chuchoter pour ne pas brusquer le réveil d'une destinée. Croire en nous, croire en soi. Entendre l'écho de sa voix intérieur, et l'écouter enfin, mais sans y mettre aucun filtre jamais. Retirer cette peur du vide qui nous obsède. Ce mois de juillet qui commence je le veux serein salvateur et clair comme l'eau fraiche d'un ruisseau de montagne. A très bientôt dans un nouveau monde...

Juin 2013 :

Savoir attendre la lumière d'un merveilleux lendemain, ne rien précipiter. Prendre son temps pour enfin voir venir au jour, la lumière qui manquait à l'existence que l'on poursuit. Parfois le chemin s'avère plus long qu'on ne l'avait penser. Mais plus on saura attendre plus le papillon dans sa chrysalide aura eu le temps de se préparer et la métamorphose n'en sera que plus belle. Alors patience...

Mai 2013 :

Quel joli mois de mai que voici... Mai et d'incroyables circonstances forgées dans l'air du temps. Une clairière, combien de fois en ai-je parlé de cette clairière. Combien de temps l'ai-je attendue... Et la voici qui se présente. Un souhait envoyé il y a tellement d'années en direction du ciel et des étoiles.

Mais laissons planer le mystère et laissons patienter les âmes curieuses sur cette suite que j'attendais depuis tellement longtemps.

Avril 2013 :

Avril et ces petits bonheurs qui apportent tant au quotidien. Avril et ces premières douceurs tant attendues. Avril qui pour moi signifie également la concrétisation d'un souhait. Cela faisait presque 6 ans que j'avais publié mon premier reccueil et les exemplaires commençaient à manquer alors grâce à l'aide de madame Laura Karcher je vous annonce la réédition de celui-ci aux alentours du 20 avril prochain. Voilà et j'ose espérer que "l'être d'amour" titre de mon prochain reccueil ne tardera pas lui non plus. Je vous tiendrais au courent. En attendant je vous souhaite tout le bonheur du monde.

Mars 2013 :

Joli mois de mars où la vie reviens... je reprends vie je remonte sur les planches de ma destinée. Et c'est à force d'avancer, à force de persévérer que j'y arriverai. l'amour de la vie et de ce qui nous enflamme chaque jour d'avantage. Et voici que je distingue enfin cette lumière que j'apprivoise depuis toujours.

Février 2013 :

Comment vous dire... La volonté voilà le mot qui s'apparente à ma réalité ces temps derniers. Et plus j'avance et plus j'ose me dire qu'un jour tout ça portera ses fruits. J'ai l'audace de penser que je ne suis pas la seule à imaginer une suite en couleur, et toutes ces personnes sur mon chemin, toute cette lumière qui environne ce projet fou que je me suis lancé de devenir ce que je suis, me font croire en la vie.

Janvier 2013 :

Tout d'abord je tenais à vous souhaiter une merveilleuse nouvelle année avec les plus grands bonheurs et les plus belles choses qui vous soient données de vivre. Une nouvelle année qui pour ma part commence avec pour horizon de nombreuses dédicaces dans de nombreuses librairies toutes plus accueillantes les unes que les autres. J'aime à me dire que ce genre d'endroits où le livre est roi continuent à exister par delà l'adversité, que cette matière si noble qu'est le papier perdure malgré l'avancée des outils numériques et je fais donc ce souhait d'avoir le plaisir de vous rencontrer lors d'une de mes prochaines dédicaces.

Décembre 2012 :

Dernier mois de l'année, avec cette merveilleuse odeur de fête. Mais fêtons-nous la fin d'une année qui s'achève ou bien l'arrivée d'une autre pleine de promesses. Décembre et ses lumières, décembre où pour ma part la préparation d'une nouvelle année fournit en rencontre petits bonheurs et grandes nouvelles. De nouvelle prises de contact et beaucoup de dédicaces en perspectives. Je tenais tout particulièrement à vous souhaiter de merveilleuses fêtes de fin d'année et vous souhaiter le plus d'amour possible pour l'année qui s'annonce. Bonnes réjouissances et à très bientôt.

Novembre 2012 :

Si je devais trouver un mot pour décrire la vie telle que je la vois je pense que ce serait :  "l'impermanence". Ou bien encore une citation : "la vie est une auberge espagnole on y trouve ce que l'on y apporte". Il faut parfois aussi savoir se dire qu'elle sait nous réserver bien des surprises qu'elle apparaît même au moment où l'on ne s'y attend pas, cette vie, comme des plus généreuses à notre égard. Alors et je pense qu'il est important de toujours s'en souvenir, il faut laisser parler son coeur ne rien attendre et savourer lorsque les bonheurs se présentent et profiter de chaque instant.

Novembre 2012 : Bonjour à tous, j'ai le plaisir de vous annoncer que je serai en dédicace pour mon recueil de poésie "Poèmes à faire rougir", le 1er Décembre 2012 à la librairie "Au Chat Pitre", Pavillon-Sous-Bois.
A cette occasion, je ferai quelques-unes de mes pâtisseries préférées pour vous offrir une petite dégustation des recettes de ma section cuisine, qui je vous le rappelle feront partie de mon livre "Recettes de famille" à paraître prochainement.

Librairie Au Chat Pitre
68, allée Pierre Brossolette
La BASOCHE
93320 Les PAvillons sous bois
Tél : 01 48 47 70 76

Juin 2011 : Oh ! tout ce temps passé sans vous et à vrai dire si loin de moi.
Alors voilà ça y, encore une fois il me faut repartir et revêtir bien plus encore qu'avant cette fois, cet habit de lumière et cet air qui dans ma tête enivre à chaque instant chacune de mes pensées. Un peu de poésie et certes oui beaucoup d'amour qui règne en moi depuis toujours. Oh ! tant de gens encore que j'accueillerai avec élan amour et générosité.
Merveilleux monde attendez moi... J'arrive...

Novembre 2010 : Il est parfois des décisions qui s'imposent à soi-même. Il faut savoir les prendre et s'y tenir. Redoubler de courage et repartir encore vers ce but qui nous fait vibrer et sans fin...
L'écriture, mettre sur le papier ce temps du renouveau qui pointe vers l'avenir.
Un conte de fée, un rêve qui tendent à ce réaliser. Mais attendons la suite...

octobre 2010 : Une vie s'instaure dans la capacité qu'elle trouve à aller encore et toujours, envers et contre tout, chemin faisant, au devant de ses rêves.
"Faites de votre vie un rêve et de ce rêve une réalité" l'adage est beau et croyez-moi à la portée de chacun de nous.
Il faut avancer et toujours garder à l'idée que rien ne fait partie de l'impossible.

Septembre 2010 : Une nouvelle quête s'ouvre à moi. Le temps reprend ses droits et tout recommence à nouveau. Je réalise, bien malgré moi, qu'il s'était arrêté et que la vie reprend ses droit dans un embrun de nouveauté. De retour je retrouve tant de marques laissées là dans ce temps passé.
Allons allons ne traînons pas et repartons à la lumière d'une nouvelle histoire...

Août 2010 : Il est des mois comme ça où la vie s'écoule au ralenti, et où rien ne nous fait prendre conscience d'un temps qui passe insidieusement.
Il est des lieux où l'inspiration apparaît et où les choses deviennent inévitables en cette fin d'été et l'achèvement d'un long chemin.
Mais comme chaque fin elle annonçait un renouveau. La fin de quelque chose est toujours le début d'autre chose. J'étais là bas ailleurs et me voici rentrée des milliers de mots à l'esprit et tant de bonheur à venir...

Juillet 2010 : Juillet, juillet et ses jours qui scintillent, ou tant d'autres façons à nouveau d'aborder le sens de la vie. Le temps qui passe est un tournoiement infini de nouveautés. Et les choses quant à elles viennent à se préciser. Nombres de décisions se profilent à l'horizon. Des choix à faire pour avancer. Tant de projets devraient donc se concrétiser, avec l'aide de tant d'intervenants tous plus précieux les uns que les autres. Eux et moi sommes nous côtoyant sur le chemin, et au bout la lumière.
Je tenais en ce joli mois d'été à tous les remercier, pour mon duo à venir monsieur Clément Landais, ainsi que monsieur Adrien Frasse Sombet, et tout particulièrement je tenais à remercier monsieur Adrien Daelman, acteur primordial lui aussi puisque illustrateur de mon prochain recueil.
Je tenais également à remercier mademoiselle Laura Karcher pour l'aide précieuse qu'elle m'apporte pour la réalisation de ce site.
Sans oublier bien entendu tout ceux que je rencontre au quotidien.
Alors voilà joli mois de juillet poursuis ta route et à vous tous merci.

Juin 2010 : Juin et ses jours qui rallongent, un soleil qui revient et qui de sa chaleur en demi-teinte fait foisonner les opportunités qui se présentent. Depuis que la luminosité estivale de ces derniers jours a su rendre à notre quotidien cet élan de renouveau, je n'ai cessé de rencontrer des gens sources d'inspiration et captivant là ma curiosité. De nouveaux projets viennent donc à naître, un nouveau duo avec un violoncelliste, un spectacle équestre en collaboration avec une troupe médiévale auquel je participerai au courant de l'année prochaine, déclamant ma poésie en amazone sur un cheval; et dernièrement l'on m'a également demandé à travers mes capacités d'écriture de me lancer dans un projet de rédaction d'une biographie.

Petite apparté concernant mon prochain recueil : "L'être d'amour"

dessin Adrien Delman

Voici un petit aperçu de ce que pourrait donner l'esprit calligraphique de mon prochain recueil, illustration réalisée par Adrien Daelman qui usant de son talent en la matière ne manquera pas d'en sublimer le sens.

Mai 2010 : - Ce mois de Mai qui vient de se terminer fut riche en rencontres et en nouveautés, confidence avérée, l'orée de la forêt semble se profiler à l'horizon. Je peaufine chaque chemin empreinté et bien que les jours furent comptés où le soleil brillait, mon esprit toujours cheminait vers l' accomplissement de mes projets.
- Une tendance se précise au fait de vouloir découvrir le Monde, par là je veux dire qu'à chaque jour vient sa nouveauté et que mon bonheur n'en est que plus grand.

Avril 2010 : - Avril et ces jours qui défilent, comme le temps passe et comme il est agréable de surprendre au détour d'un chemin, un talent, un artiste passionné, comme il est bon de s'investir dans ce en quoi l'on croit sans ne jamais dévier sa route ni oublier ses objectifs.
Je regarde devant moi et les projets foisonnent, les idées fusent, et les volontés se rallient.
Mais tout cela prend du temps, et la patience est de rigueur. Tout vient à point à qui sait attendre, et le but approche, j'en suis intimement persuadée.
Fédérer, avancer, ne jamais renoncer, voilà ce en quoi je crois.
Le temps lui joue toujours en ma faveur et plus les heures s'égrainent plus je m'obstine et persévère. Plus je m'entête à croire en l'essence même de ce que je suis.
- Une nouvelle rubrique est en train de se créer où je parlerai de vous. Un mot, un regard, et le besoin m'est fait de vous livrer mes mots, chaque jour à chaque heure, une occasion est là qui se présente et la magie opère. Alors oui vous, je parlerai de vous...

Mars 2010 : - Pour ce qui est de ma demande de partenariat et mécenat des gens commencent à répondre aux sollicitations que j'ai pu leur faire concernant mon premier recueil de poésie.
Pour le 2e recueil, j'ai dernièrement trouvé le fil d'ariane susceptible de relier chacun des poèmes, harmonisant ainsi le récit dans son ensemble. Le projet semble pouvoir se finaliser prochainement, je ne manquerai pas de vous tenir au courant.
- Lors du mois qui vient de s'écouler et durant lequel j'avoue ne pas vous avoir donné beaucoup de nouvelles, les choses se sont accélérées sur bien des plans, et notamment il se trouve que j'ai démarré un atelier d'écriture au Centre Social et Culturel Georges Brassens à Bondy sous forme d'ateliers AEPS (activités éducatives péri-scolaires) pour enfants et adolescents.
- Dans le même temps j'ai choisi de m'investir auprès de personnes âgées en tant que bénévole au sein d'une maison de retraite. Lors de ces après-midi passées en leur companie je partage avec eux ma passion pour les mots et la poésie. Au fil du temps les liens se nouent et je semble pouvoir leur apporter un peu de fantaisie. Cela se fait en collaboration avec l'animatrice du lieu qui je dois l'avouer est une femme assez extraordinaire se prénommant Albane et qui contribue d'autant plus à embellir leur quotidien.

Février 2010 : - Le forum a enfin été finalisé et il y aura dorénavant une section du site pour échanger entres artistes !

Je vous invite donc à aller investir ce forum, de vos coups de coeur, annonces d'expositions, de vente ou échange d'instruments, de questions à poser, d'adresses utiles à partager... A vous de jouer !

Janvier 2010 : - Je vous souhaite une excellente nouvelle année à tous et mes voeux de prospérité artistique.
- En ce début Janvier, j'ai fait la rencontre d'une jeune photographe, dont je vous reparlerai plus amplement ultérieurement.
- M'étant rendue dans la petite boutique de boîtes à musique se trouvant dans les jardins du Palais Royal, j'y ai fait la connaissance d'une femme merveilleuse, pleine de sensibilité, petit endroit où je vous recommande pleinement d'aller pour vous y imprégner de toute la poésie qui s'en dégage.
- Sur ces bonnes paroles, je vous joins toutes mes plus belles pensées et vous tiendrai au courant de l'évolution de mes projets.

Décembre 2009 : - Tout d'abord je vous invite à aller découvrir la musique de Christian Parkess, un saxophoniste que j'ai rencontré sur l'île du Pont Saint-Louis.
- Et bis repetita mais c'est bientôt noël alors pensez-y : Mon livre " Poèmes à Faire Rougir " est actuellement disponible dans le rayon poésie de la FNAC ( pour le consulter cliquer ici , et oui toujours disponible malgré la mention épuisé ! N'hésitez pas à aller le demander en magasin ! ) Une jolie attention fait toujours plaisir... - Dans le cadre du partenariat avec mon contrebassiste Clément Landais, un ajustement est en train de se faire et au rythme de deux répétitions par mois une symbiose est en train de se créer. Nous commençons l'un et l'autre à trouver nos marques et travaillons actuellement sur l'adaptation musicale des poèmes de mon premier recueil.
Au fil du temps nous nous sommes découvert un intérêt commun pour la musique baroque
et le travail avance, quel bonheur ! Nous abordons des pièces plus écrites alors que jusqu'à présent nous ne faisions que de l'improvisation.
Un projet plus abouti se dessine et l'enthousiasme grandit de part et d'autre.
Je ne manquerai pas de vous tenir au courant de nos avancées...

Novembre 2009 : - Un nouveau chapitre dans la rubrique de mes projets a vu le jour, alors avis aux volontaires !
- Pour ce qui est de la progression des ventes de mon recueil, cela se précise, et j'ai une demande croissante de mes exemplaires en librairie.
- Il y a de cela quelques jours, j'ai fait la rencontre d'un jeune artiste peintre dont le domaine de prédilection est le dessin numérique, sur lequel je souhaite attirer votre attention.
Pour visiter sa galerie, par ici !

Octobre 2009 : - Comme vous pouvez le voir, tout d'abord gros relooking de mon site, c'est-y pas plus joli?
- Les deux partenariats précédemment cités sont en cours, notamment les répétitions avec le contrebassiste pour un duo à venir. Cette collaboration résulte en une représentation plus contemporaine de l'expression des sentiments humains, c'est un répertoire un peu décalé par rapport à ce que je pouvais imaginer, et cependant d'un intérêt tout particulier dans l'évolution artistique de mon projet.
- Mon livre " Poèmes à Faire Rougir " est actuellement disponible dans le rayon poésie de la FNAC ( pour le consulter cliquer ici , et oui toujours disponible malgré la mention épuisé ! ), ainsi qu'à la librairie"Le Roi Lire" 4 rue Florian 92330 Sceaux, ainsi qu'à diverses boutiques à Paris, alors n'hésitez pas à aller fouiner !

Septembre 2009 : - Les photos du festival de Goven sont en ligne ! Pour les voir, cliquez ici !
- Un partenariat est à venir avec un contrebassiste ainsi qu'un jeune poète récemment rencontré.

Du 20 au 24 Juillet 2009 : Rendez-vous au Festival d'Art Lyrique de Goven (Bretagne),
1ére édition, "Coeurs de Femmes"; où je ferai une représentation lyrique contemporaine.
Pour les informations relatives à cet évènement, merci de consulter le site d'Arte-Lirica: Infos Festival d'Art Lyrique de Goven
Dossier de presse à télécharger (PDF)
Venez nombreux, il y aura beaucoup d'artistes !

Du 18 au 21 Juin 2009 : Rendez-vous au 27e Marché de la Poésie, Foire Saint-Germain
qui se déroule Place Saint-Sulpice, Paris 6e ! Je m'y représenterai.
Pour les informations concernant cet évènement, merci de consulter les liens suivants : Dates et horaires
Infos pratiques, plan d'accès

NEWS : Mon premier recueil de poésie est  à reparaître prochainement accompagné d'un disque de lecture en musique; un deuxième recueil " L'être d'amour ", est en préparation, et serait prévu pour Septembre 2010.
A suivre...

Dédicaces et lectures :

21 Mai 2016 :

Bonjour,

Je suis heureuse de vous annoncer que je serai en dédicace de mes livres à l'occasion du festival les mots libres de 16h à 18h rue de l'hotel de ville à Courbevoie et je serais heureuse de vous y rencontrer.    Bien à vous   Jeny

01 Mars 2015 :

Je serais en dédicace de mon livre Api et Mélusine ainsi que de "poèmes à faire rougir" au Cultura Pince Vent

Av de l'hyppodrome 94510 La Queue en Brie

08 Fevrier 2015 :

je dédicacerai mes livres à partir de 13h au Cultura de claye Souilly et je serais heureuse de vous y retrouver

je vous embrasse  Jeny grenier

11 Janvier 2015 :

Je serai en dédicace de mon nouveau livre "Api et Mélusine" au cultura de Carré sénart à 14h je vous y attendrais avec plaisir.

Bien à vous Jeny Grenier

15 Novembre 2014 :

bonjour à vous,

Sachez que je serais en dédicace de mon livre "Api et Mélusine" chez Zuzuboock au 3-5 rue de Metz à Paris 75010 à partir de 15h et que je vous y attendrais avec plaisir.

 

20 Septembre 2014 :

Je serai en dédicace pour la sortie d' "Api et Mélusine" à l'improbable librairie à partir de 13h dans le hameau des Tessonnières à côté de Chatelerault pour plus d'informations vous référer au site de librairie. Le plan d'accès est sur le site. Soyez les bien venus.

13 Septembre 2014 :

Bonjour à vous,

Je dédicacerai mon nouveau livre-disque "Api et Mélusine" à la librairie Zuzuboock au 3-5 rue de Metz 75010 ParisSoyez nombreux pour cette première, nous vous attendrons avec plaisir.  Je vous embrasse     Jeny 

31 Mai 2014 :

Hello, je serai en dédicace au Bar restaurant le Jet Lag 3 rue Montorgueil 75001 Paris à partir de 15h et serai heureuse de vous y rencontrer. Je vous embrasse  Jeny

30 Mai 2014 :

Bonjour, je serais heureuse de vous rencontrer à l'occasion d'une séance de dédicace de mon livre "poèmes à faire rougir" au café restaurant "l'autre préau" 95 rue Réaumur 75002 Paris à 18h. Je vous y attendrais avec plaisir    Jeny

25 Mai 2014 :

Je dédicacerai mon livre au "restaurant miss terroir" 3 rue des Crozatier 75012 Paris le dimanche 25 mai à partir de 12h

Je vous attendrai avec plaisir    jeny

24 Mai 2014 :

Je dédicacerai mon livre "poèmes à faire rougir" au café restaurant "le Mastroquet" 10 place du colonel Bourgoin 75012 Paris entre 14h30 et 18h et je vous y rencontrerai avec bonheur.

19 Mai 2014 :

Je serais en dédicace au Viaduc Café 43 av daumesnil 75012 Paris entre 14h et 18h alors avis aux audacieux de ces horaires inabituels...

17 Mai 2014 :

Je dédicacerai mon livre en matinée à partir de 9h30 au Café Sauret 54 rue de Lévis 75017 Paris

15 Mai 2014 :

Je dédicacerai mon livre à partir de 15h30 au Canon de la Nation 2 place de la Nation 75012 Paris et j'espère vous rencontrer à cette occasion. Je vous embrasse,    Jeny

11 Mai 2014 :

Bonjour,

Si cela vous disez de manger une petite glace italienne un dimanche en fin d'après-midi tout en écoutant de la poésie, je dédicacerai mon livre "poèmes à faire rougir"au 7 rue Montorgueil 75001 Paris à 15h chez le glacier Deliziefollie   Bienvenue   Jeny

10 Mai 2014 :

Hello je dédicacerai mon livre "poèmes à faire rougir" au café restaurant "le microsillon" au 72 bd diderot 75012 Paris entre 16h et 18h je vous y attendrais avec plaisir.       Jeny

28 Avril 2014 :

je dédicacerai mon livre au bar restaurant "le green goose" 19 rue des boulets 75011 Paris de 15h à 18h . je vous embrasse et vous dis à bientôt.

26 Avril 2014 :

Hello hello, je serais en dédicace le samedi 26 avril au dido café à partir de 15h pour mon plus grand bonheur et pour le votre aussi je l'espère.

07 Novembre 2013 :

Je serai en dédicace de mon livre à l'occasion du vernissage de Jacqueline REGNIER de 18h à 21h, à la galerie Bellat : 103, rue Lamarck 75018 Paris. Pour + d'infos : Affiche du vernissage Galerie Bellat (à imprimer)

19 Octobre 2013 :

J'ai le plaisir de vous annoncer que je serai en représentation à l'occasion de la Semaine du Goût 2013 à la Médiathèque de Puteaux, le samedi 19 octobre 2013, à 16h00. Pour + d'infos : Rencontres d'auteurs : Jeny Grenier - Puteaux.fr

13 Juillet 2013 :

Je dédicacerai mon livre "poèmes à faire rougir" à la librairie "mot à mot" à partir de 14h au 19 place de la libération à fontenay sous bois.

19 Mai 2013 :

Je dédicacerai mon livre à la brûlerie de Montmartre à Paris 75018 dans cet endroit très agréable et qui m'a beaucoup plu. Magasin de torréfaction où il y a également du thé des théeires des tasses enfin bref le bonheur à bientôt j'espère.

18 Mai 2013 :

je serais en dédicace à la librairie "la boite à lettre" 8 av d'Argenteuil 92600 asnière sur seine à 15h de mon livre "poèmes à faire rougir"

20 Avril 2013 :

C'est avec un bonheur non dissimulé que je dédicacerai mon livre "poèmes à faire rougir" à partir de 15h à la librairie "le Mouton qui Lit" 27 av Charles de Gaule 91380 Chilly Mazarin

29 Mars 2013 :

Je dédicacerai mon livre à partir de 16h à la librairie du Marché 3 place des Victoires 92600 Asnière Sur Seine

23 Mars 2013 :

j'aurai le plaisir de dédicacer mon livre "poèmes à faire rougir" à la "Librairie Nouvelle" 10 rue Maurice Bokanowsky 92600 Asnières sur Seine à partir de 15h30

16 Mars 2013 :

Je dédicacerai mon livre à la librairie Folie d'Encre 3-5 rue Henri Maillard 93220 Gagny à partir  de 15h

14 Fevrier 2013 :

A l'occasion de la st Valentin je serai en dédicace à partir de 15h, à la librairie "Une autre page" 16 bis, bd Fernand Hostachy 78290 Croissy sur Seine

13 Fevrier 2013 :

J'aurai le plaisir de dédicacer mon livre, "poèmes à faire rougir" à partir de 16h à la librairie "à la librairie" 23 bd Lénine 93000 Bobigny, nouvellement créée dans cette ville, pleine de fraicheur et d'énergie novatrice.

12 Janvier 2013 :

Je dédicacerai mon livre "poèmes à faire rougir" à la librairie "les p'tits papiers 51 rue Maurice Berteaux 78700 Conflans Ste Honorine

01 Decembre 2012 :

Un petit endroit hors du temps, j'irai chemin faisant dédicacer mon livre à la librairie "au chat pitre" 68 allée Pierre Brossolette 93320 Les pavillons sous bois

16 Septembre 2010 :

Dédicace de mon 1er livre "Poèmes à faire rougir" au siège de la Banque de France, Paris

20 Juillet 2009 :

Festival d'Art Lyrique de Goven, Bretagne

25 Février 2009 :

Dédicace Fnac Rosny

6 Novembre 2007 :

Charlotte en l'Iles

28 Octobre 2007 :

Librairie Henri IV

Juillet 2007 :

Edition du livre

20 Mai 2007 :

Boc de Bohème

2005 :

Livre en fête, 15 ans de la Fnac Bastille

Ca s'est passé aujourd'hui ...

09 / 01 / 11 : Un enchaînement de circonstances particulières,
Et voilà que je croise votre route.
Comme si les dés de cette journée étaient déjà jetés...

15 / 12 / 10 : Une gare,
Où mes habitudes ne sont pas
Deux personnages que je croise un instant,
Tous deux accompagnés de leur bel instrument.
Et puis quelques instants volés,
En intrépide que je serai toujours,
Et deux sourires,
Comment un remerciement sans lendemain,
Juste un moment comme ça,
A ne pas oublier...
Mais qui saurait dire après tout,
Ce que demain pourrait nous réserver...
( Paris une gare, et puis après... nul ne saurait le dire )

10 / 12 / 10 : J'ai choisi,
Comme à chaque fois peut-être,
Oui depuis peu,
A ne pas me laisser,
Pencher vers autre chose,
Hors comme oui je l'avoue,
L'ordre eût été si doux à me laisser aller...
Puis une fin de matinée,
Où le reste se profile,
Puis une envie soudaine,
D'aller flâner ailleurs...
Quelque part dans Paris,
J'entrai puis me disais : Oui pourquoi pas oser.
Se dire inopinée,
Qu'il était temps de vivre,
Et de vous dire ainsi,
Quelques-uns de mes mots...
Mais non pas aujourd'hui m'avez-vous dit,
Demain peut-être...

09 / 12 / 10 : Il est des jours comme ça,
Où l'on a beau vouloir,
Et où l'on ne peut pas.
Alors il faut attendre, patienter et guérir,
Pour repartir enfin...

Mercredi 8 décembre: Comme un rendez-vous quotidien,
Que jamais je ne voudrais manquer,
Je vous ai rencontrés tous,
plus ou moins déjà,
Comme étant déjà de jolies habitudes.
Puis la journée à commencée,
Et le temps a changé,
Et la neige est tombée,
Et a tout bouleversé.
Jamais je crois,
n'avais-je vu tant de neige à Paris.
Puis de désarçonnement et émerveillement,
La journée a passée,
Dans un univers blanc,
Dans une douceur exquise,
A l'abrit dans mon monde...

07 / 12 / 10 : Curieuse journée,
je dois l'avouer,
Et quelques tumultes incongrus,
Dans ce quotidien que je souhaite,
Comme des plus merveilleux...

06 / 12 / 10 : Vous étiez là oui ce matin et comme une habitude qui s'instaure,
Nous avons conversé quelques instants,
Puis la journée a commencé,
Le temps, le temps s'égare...
Puis ce fut à votre tour,
Vous que j'apprends peu à peu à connaître...
Qu'ai-je à trouver encore,
dans ce rôle que j'arbore tous les matins...
Puis lorsque je reviens à ma réalité,
Qu'ai-je encore à donner,
Et qu'ai-je à recevoir...
Je suis passée vous voir
Avec tout autant de bonheur,
A venir partager en votre compagnie.

23 / 11 / 10 : Ce matin, aujourd'hui,
Encore un peu de cette magie et le fait de vous avoir tous côtoyés,
Il y eût vous qui toujours lorsque vous venez
Me donnez une épaule et quelque peu de réconfort,
Puis et bien vous aussi qui m'avez écouté
Vous raconter l'histoire de "ma" petite fille, 
Puis vint cette après midi tant attendu,
Avec repos partage et écriture...
Merci à vous...
Une journée de plus au creux de mon bonheur...

10 / 10 / 10 : Un regard en chemin,
Et un certain hasard,
Pour lequel je me plais à me dire, 
Qu'il n'est pas anodin,
Et puis quelques paroles,
Venues vers vous, 
Pour embaumer chacune de vos pensées.
Merci à vous et que votre chemin,
Soit bordé d'une multitude de jolies fleurs
( Un train, une vie, un temps qui passe... ) 

05 / 10 / 2010 : Comme il est drôle de constater, 
Que parfois dans la vie, 
Plusieurs choix sont possibles,
Et que selon celui que l'on fait,
Selon la route que l'on prend,
Les choses peuvent varier du tout au tout. 
Ce midi en partant trois chemins,
Trois possibilités,
Et puis comme un besoin,
De revenir chez moi,
Et voilà que c'est vous que je devais croiser,
Bien qu'ayant d'autres choix, 
D' autres personnes à qui 
Je pus faire cet aveu,
Qui toutes oui,
Juste en face de moi...
Et pourtant,
C'est à vous,
Que j'ai choisi de dire,
Ce refrain lancinant,
Qui habite mes pensées.
Oui mais pourquoi le savez vous...?
Merci d'avoir été là aujourd'hui à cet instant précis...
( Entre ici et Paris... Loin d'un monde en sursis... )

01 / 10 / 2010 : Ce matin vous étiez là,
un peu trop tôt et puis,
Voilà que je vous eus dit quelques mots,
Qui furent directement venus au coeur de vos pensées.
Petit bonheur, vole vole et ne t'égare pas en chemin...
( Nanterre un hall, un lointain souvenir... )

22 / 09 / 10 : Un homme, un hall,
Un entre deux depuis des mois déjà
Aucune réelle implication,
Juste un profond respect,
Et la fin prochainement,
De ce doux quotidien...
( Nanterre et puis après où donc...
qui sait peut-être un jour un autre endroit, ... )

18 / 09 / 10 : Je me balladais,
Et dès lors, les yeux émerveillés,
Je vous vis là comme faisant voler,
Ces jolies sphères de lumière,
De ce moment incroyablement poétique,
Je garderai probablement,
Des étoiles pleins les yeux.
Et avant vous, un autre,
Toujours en ce lieu rempli de mystère
Sur cette île en plein milieu de Paris,
Où la magie opère,
Et quelques soient les circonstances...
Un autre vers qui aussi mes mots ont su trouver écho.
Merci,
Et que vogue au loin la mélancolie...
( Paris un soir hors du temps... comme toujours )

17 / 09 / 10 : En cette journée plutôt particulière,
Quand au déroulement de la suite,
A l'avancement des évènements,
Et de cet enjeu artistique,
Engagé il y a bien longtemps,
Je suis ô combien enthousiaste,
D'avoir croisé quelques-uns d'entre vous,
Et d'avoir ressenti,
Venant de tous ces gens,
Un engouement momentané,
Quant à ma poésie.
Merci 

15 / 09 / 10 : Une rencontre hasardeuse...
Dans un train vous écriviez,
Et quant à moi,
Je cheminais mon classeur à la main.
Nous avons conversé,
Quoi de plus naturel.
Puis quelques heures après,
Ce rendez-vous hebdomadaire,
Avec vous jolies âmes,
Qui vouliez tout savoir,
Tout connaître,
Tout remplis de curiosité.
Une journée bien remplie,
Qui se fut terminé dans la mélancolie,
Si vous ne fûtes pas là,
Venue à ma rencontre,
Chère amie de toujours...
Et quel ange oui enfin,
Que ce petit amour,
Venu me faire alors,
Comme un dernier baiser,
En cette fin de journée.
 

13 / 09 / 10 : Merci à vous monsieur,
Et qui d'un simple geste,
Par quelques friandises,
Venues de l'outre-manche,
Avez cueilli mon âme,
En ce joli matin.
Et quelques heures plus tard,
Cette belle habitude,
Que je n'ai pas perdue,
Et de venir vous voir,
Juste quelques minutes,
Quelques heures tout au plus,
Quel bonheur cependant,
De vous revoir ainsi,
Au même endroit, à la même place.
Merci

11 / 09 / 10 : Matin, joli matin,
A vous que j'ai rencontré aujourd'hui,
Ce matin et ici, de l'autre côté de ma vie,
A qui ma poésie a paru faire du bien,
Et à vous oui aussi avec qui je me vis,
Partager ce repas oh ! et bien plus encore...
Oh ! et à vous enfin,
Posé sur mon chemin,
En ce lieu merveilleux,
Où les hommes s'éblouissent,
De pouvoir un instant,
Retomber en enfance,
Merci d'avoir été,
Un moment dans vos vies,
Capables d'aller chercher,
En votre âme amoureuse,
Quelques morceaux choisis.

08 / 09 / 10 : 
A vous madame en ce matin de fin d'été,
Pour qui mes mots ont peut-être paru,
Comme un bout de soleil...
 
Et à vous monsieur,
Qui un peu par hasard,
Utes croisé mon regard,
J'ai pris part,
Et pour à peine quelques instants,
Au cours de votre vie,
Vous livrant quelques-uns,
De mes plus jolis mots,
Tentant de côtoyer en votre compagnie,
Ce bonheur si intense qui anime mes pensées.
( Paris ailleurs, toujours, un grand bonheur... )

07 / 09 / 10 :  Vous qui êtes passé,
Et qui êtes reparti,
Sans que je n'eus le temps de vous reparler.
 
Et vous encore,
Oui et toujours présent,
Sujet à m'écouter,
Et à me prendre dans vos bras,
Pour me consoler.
 
Mais enfin il n'est rien de plus doux,
Que d'attendre le soir,
Et cette vision familière,
Qui vous réchauffe le coeur... 
( Ici, là bas toujours auprès de vous... )

05 / 09 / 10 : A vous chère dame si haute en mes pensées,
Je vous ai croisée,
Un peu avant votre départ,
Et ce fut là un moment rare,
En votre compagnie,
Derniers instant d'une proximité,
Et ces adieux qui furent chargés,
Remplies d'une émotion,
A la hauteur,
De ce que nous sommes l'une pour l'autre.
Je ne vous oublierai pas,
Et vous serai toujours fidèle,
Dans cette amitié que je vous porte...
Bien à vous  et puissiez-vous cheminer infiniment vers le bonheur.

04 / 09 / 10 : Dans ce RER je vous ai aperçu,
Et en besoin éphémère,
D'enjoliver là votre quotidien,
Je vous ai donné,
Juste en oubliant le temps et ses heures,
Du moins je l'espère,
Entourant mes mots d'un peu de mystère,
Ces quelques instants d'irréalité.
Bien à vous
( Paris, une gare, loin des métamorphoses du temps qui passe... )

27 / 08 / 10 : Que de jolies rencontres encore en cette fin de journée,
J'ai comment dire...
été surprise par votre apparition soudaine,
Puis une hosmose,
Un court échange,
Et un adieu de circonstance.
Puis il y eut vous,
Vous quatre encore,
Comme un écho à l'amitié,
Ce fil d'ariane,
Qui nous relia le temps d'une très courte soirée.
Et enfin,
Rejoignant mon univers,
Vous qui comme surpris,
Par ma venue vers vous,
Là dans ce train qui,
Et bien avant minuit,
Eut fait s'envoler vos pensées,
Dans un monde éphémère.

24 / 08 / 10 : De nouveau attablée en votre compagnie
J'ai donc pris mon stylo
Et là, je vous ai écouté,
Me reparler encore,
De ce merveilleux périple que fut votre vie,
Et jusqu'à aujourd'hui.
A vous avec tout le plaisir
De partager ces instants privilégiés
( une ville un jour une vie... )

23 / 08 / 10 : Aujourd'hui, hier aussi,
L'intemporel exode du coeur,
Me fit prendre conscience,
De bien des choses.
De retour à la réalité,
Je vous ai rencontré,
Et puis cette complicité professionnelle,
Et cette accoutumance à vous,
Merci
( Nanterre un jour et puis... )

05 / 08 / 10 : Un appel qui passé par hasard,
Au détour d'une erreur,
Et une voix aussi,
Dont je n'aurai jamais,
Je pense,
Cette occasion d'y poser même une apparence,
A vous qui m'oublierai,
J'ai posé là,
Au creux de vos pensées,
Quelques jolies paroles...
Merci à vous
( ici, ailleurs, dans l'indolence d'un rêve... )

02 / 08 / 10 : Loin très loin de m'attendre à cela,
Je vous ai regardé,
Sans ne jamais oser là,
Vous quitter des yeux,
Je vous ai dit,
Ce que mon coeur aspirait à vous dire,
Et puis plus rien qu'une grande envie,
De vous serrer là dans mes bras...
( Nanterre, ce jour où ces très courts instants, me parurent une éternité... )

31 / 08 / 10 : Un rêve, un moment hors du temps, une sorte de mirage,
Avais - je les yeux ouverts,
Ou bien alors peut-être,
M'étais - je comme endormie,
Bien loin de la réalité...
( Paris en ce milieu d'été, dans un joli jardin ensoleillé... ) 

29 / 07 / 10 : Aujourd'hui encore, aujourd'hui toujours,
Dans un lieu sensible à la poésie,
Et en la présence d'un joli dandy,
Le Charme opéra,
Toujours éphémère et dans l'air du temps.
Merci à vous jeune insouciant,
D'avoir permis à ces instants de parcourir l'éternité...
( Paris, où l'éphémère est éternel... )

28 / 07 / 10 : Sorti d'un monde, lors j'en côtoie un autre
Je m'assois et puis je vous observe
Et voilà que l'instant d'après
Après quelques regards
Nous échangeons quelques paroles...
( RER A, Paris, en ce début d'après-midi )

27 / 07 / 10 : Quelques mots échangés, quelques balbutiements
Quelques écarts pourtant à la réalité
Et puis ce temps qui passe et se prolonge encore
Vers un avenir si mystérieux
Et qui me semble ainsi
Comme un monde infini
Que je ne connais pas...
( Nanterre, une rencontre, un chemin )

17 / 07 / 10 : Une journée passée en votre compagnie,
A vous observer manier votre plume,
Et nous trouvant là comme un peu plus proche...
De ce but ultime que nous poursuivions,
Cet objet, ce don,
Comme le témoignage oui,
Là de toute une vie...
Quelques feuilles éparses,
Beaucoup de travail,
Oui mais tant d'amour,
Que l'on peut écrire,
Sans ne jamais là oser en parler.
 
Merci à vous

15 / 07 / 10 : Ce midi je mangeais en votre compagnie,
Et ce fut un moment plutôt fort agréable,
Puis quelques temps après que vous eus quitté,
Lors que je me vis dans l'embarras,
Vous, oui si bel éphémère en cet après-midi,
Avez pris le temps de m'aider,
Puis je vous eus livré mes pensées,
Pendant que vous me regardiez,
Les yeux chargés d'intensité.
Vous n'étiez pas d'ici,
Vous veniez de très loin,
Mais m'avez-vous comprise,
Avez-vous là perçu,
Le sens de mes mots...
( Paris, deux rencontres, deux univers... )

14 / 07 / 10 : En ce jour,
Je ne vous verrai peut-être pas,
Car bien des circonstances firent,
Que je pus sortir et alors m'évader.
Mais le plaisir était cependant là,
D'être seule et chez moi,
J'ai savouré la pluie,
Qui tombait au dehors,
Oui et aussi ce calme qui berçait mes pensées...
( ici, là bas, heureuse toujours )

13 / 07 / 10 : Quelque pas très lointains,
Toujours plongée dans mes pensées,
Et puis vous que je croise et qui m'apostrophez,
J'ai l'intuition soudaine,
Que nos chemins se croisent,
Sans jamais se trouver,
Mais quel plaisir pourtant de vous avoir revu...
 
Et puis les heures qui passent...
 
Et puis je vous retrouve vous que je connais peu,
Et voilà que soudain,
Vous me racontez tout,
Je vous écoute et je vous écris oui aussi,
Trois heures passées pour une approche,
Encore timide mais tellement riche...

Merci

12 / 07 / 10 : A vous qui étiez là,
Mais qui sait peut-être,
Pour la dernière fois,
A ce point de départ,
Pour chaque voyageur.
Vous qui aviez tout l'air
D'être préoccupé,
Par la suite à donner,
A votre destinée,
Et à vous cher monsieur,
Vous que je vins chercher,
Dans votre intimité,
Au point de vous voir là,
Comme un peu trop méfiant,
Vis à vis du présent,
Que je voulais vous faire...
Hors dès lors que mes mots,
Furent venus jusqu'à vous,
Un sourire un échange un contact
Et cet élan toujours de bonheur de l'instant...  
Merci à vous  
( Paris dans une gare dans un train... )

07 / 07 / 10 : Il y a des jours comme ça,
Où le soleil oui et même la chaleur,
Rapprochent les gens et où l'on trouve à égayer la journée
De bien des âmes croisées jusqu'à cette heure.
Vous que j'ai donc encore une fois trouvé sur mon chemin, 
Lors d'une attente éphémère,
A la sortie d'un métro
Ou vous encore qui m'avez offert votre talent avec brio,
En le mettant au service de mes mots.
Et puis ce train toujours le même,
Me ramenait vers chez moi, bondé rempli,
Où je laissais comme un sourire,
En m'écartant un peu de la réalité.
( quelque part dans l'intemporalité du monde... )

06 / 07 / 10 : Je vous ai rencontré ou peut-être pas vraiment,
Ou peut-être pas vraiment,
L'un à l'autre dans ce train,
Juste une esquisse de sourire,
Là comme un joli refrain...
C'est à vous que maintenant,
Je laisse le soin d'inventer les paroles...
Merci à vous monsieur.
( Début d'aprés midi, à quelque pas de l'euphorie... )

05 / 07 / 10 : Aujourd'hui donc,
J'aurais tant aimé pouvoir vous rencontrer,
Mais il n'en fut rien...
Qu'aviez-vous donc à vous cacher,
De celle que j'étais...
Quand aurons nous cette opportunité,
Et de pouvoir enfin nous rencontrer...
( petit message à l'intention de celui
qui pourra décoder mes pensées... entre ici et le ciel )

03 / 07 / 10 : Voilà ce soir je fus conviée à cette soirée
Pour célébrer avant toute chose
Cette nouvelle année pour vous madame,
Puis il y eut tout ces gens toutes ces personnes à rencontrer,
De nouveaux coeurs à effleurer et du bout de mes mots.
Merci pour ces jolis instants passés en votre compagnie.
( Bord de Marne, un soir d'été... )

01 / 07 / 10 : Ce matin, petit imprévu de parcours vous m'avez transporté 
Jusqu'au lieu où j'allais poursuivre mon chemin,
Quand à moi en retour,
J'espère vous avoir laissé là
Quelque belle mélodie
Qui vous eu transporté,
En l'espace et de quelques instant dans un autre univers...
Celui de mes pensées.
( en transit dans ma journée... )
Toujours aujourd'hui par un bel hasard de mots échangés,
Et de belle paroles joliment prononcées,
Je vous ai traduit ainsi l'air du temps tel que je le voyais,
Puis, je vous vis séduit et même envoûté,
Par le sens des mots que je vous eus livrés.
Merci à vous monsieur.
( Nanterre ici oui mais ailleurs pourtant )

29 / 06 / 10 : Une invitation de dernière minute,
Une soirée qui fut courte mais belle,
Je ne vous ai rien dit car vous n'étiez " pas là ",
Enfin disons plus simplement,
Que le moment n'était pas propice à cela,
Mais ce moment viendra,
Où vous pourrez enfin,
Entendre s'évader le fond de mes pensées...
A vous tous qui étiez juste à côté de moi merci d'un peu plus loin...
( Paris ce soir dans un théatre... )

28 / 06 / 10 : Aujourd'hui, à l'occasion toujours d'un voyage en contrée familière,
A bord d'un train où de nombreux mystères planaient à l'horizon,
Je vous ai dit Madame puis à vous tous ensuite qui m'avez entendu,
Ce poème inspiré par un moment lointain,
Qui a su vous toucher et vous apostropher...
Merci pour ce bonheur que vous m'avez rendu et tant de fois plus grand.
( Dans un train entre ici et paris )

25 / 06 / 10 : Aujourd'hui, était-il un matin comme les autres,
Et à prendre ce train comme tous les autres jours,
Qu'avais-je d'autre à penser,
D'autre que l'ordinaire,
Et pourtant nous nous sommes rencontrés,
Avons là échangé quelques banalités
Puis enfin est venu,
Le moment d'éprouver à travers quelques mots,
L'autre réalité, celle qui est à chacun,
Celle qui ne dépend pas de ces rêves incertains
Celle qui nous fait vibrer...
(à vous Messieurs Dames, qui partiez en voyage et à bientôt sans doute)

24 / 06 / 10 : Je vous ai rencontré,
Et vos mots n'étaient plus
Réellement ceux,
D'un homme inconnu à ma vie.
Ils avaient raisonné,
Comme un joli refrain,
Venant cueillir mon âme,
Comme un voeu rassurant.
Merci à vous monsieur,
que j'avais en ce jour,
Croisé par un hasard,
Plutôt bien inspiré.
(l'importance n'est pas le lieu où je vous eu croisé,
mais le pourquoi de cette rencontre inopinée...)

23 / 06 / 10 : Un regard, une envie de vous dire
Quelques mots envolés
Et vous qui m'appreniez
Cette passion cachée qui vous faisait vibrer
Cet instrument qui vous ennivre, le saxophone
Y aurait-il une suite à cela...
( Nanterre, dans un souffle d'inspiration )

21 / 06 / 10 : A vous Messieurs, rencontrés aujourd'hui,
Dans ce lieu hors du monde
Renvoyant l'esthétique,
A la métamorphose de cet instant
Passé en votre compagnie
Lorsque scintillait la magie d'un silence
A l'inspiration de mes mots...
( Paris, dans un grand magasin )

19 / 06 / 10 : Comme il était curieux
De voir s'éloigner la lumière de la mélancolie
J'étais parvenue à attraper ce train
Comme on saisit parfois à l'envolée la Destinée
Je suis venue vous voir
Danser, vous qui étiez
Comme envoûté par ce que vous faisiez
Et ce fut merveilleux.
( Paris, dans une petite crypte d'église... )

16 / 06 / 10 : Aujourd'hui, je vous ai rencontrée,
Alors que jusqu'ici nous ne faisions que nous apercevoir,
Sans ne rien savoir l'une de l'autre,
Sans n'avoir comme idée qu'un ressenti,
A éprouver,
Et voilà donc que ce matin,
Une histoire nouvelle est née,
Et par laquelle je devrais en écrire une autre,
Merci d'avoir poussée la porte... 
( Nanterre lors des premiers rayon d'un soleil estival )

10 / 06 / 10 : Aujourd'hui donc vous étiez deux
A écouter ce que j'avais à vous donner
J'espère avoir touché en vous
Ce petit bout de soi que l'on ignore
A contretemps avec son coeur...
( Ce matin, Nanterre )

04 / 06 / 10 : Vous êtes venu me voir ce soir
Et plus je vous côtoie,
Plus cette relation d'amitié semble vouloir durer
Nul n'est besoin de trop de mots,
Pour exprimer ce genre de liens
( Un soir chez moi, ailleurs pourtant... )
Murmure d'un autre temps
Je vous ai croisé sans y croire
Mais ne vous ai pas abordé
Dans un élan de retenue
( De passage au pays des rêves... )

03 / 06 / 10 : Je suis passée, à peine restée
Et vous ai déposé ces quelques mots
Pour vous témoigner là
Ce que je ressentais
J'ai choisi de laisser en suspens
cette émotion naissante,
Dans la mouvance d'un temps qui passe,
Et d'un instant présent,
Où tout nous paraît hors d'atteinte.
( De retour sur mes pas, sur les traces d'une rencontre, en flânant dans Paris... )

02 / 06 / 10 : En votre compagnie à vous aussi
La magie opère
Un arbre, des branches, des feuilles, des mots
Et votre personnalité
Qui vient à s'exalter.
( Quelque part où l'écrit commence à libérer les consciences... )

01 / 06 / 10 : Une symbiose, vous et moi reliés par une corde
En l'occurence celle d'un archet
Et la pluie qui se mit à tomber...
Puis je suis repartie et dans le train, tombée
Face à face avec vous, un autre et nouvel horizon
S'en est alors trouvé comme une suite à inventer...
( dans un train, de retour vers Paris )

28 / 05 / 10 : Quelques mots échangés,
Et vous me vîtes, comme envoûté
par la douceur de mes mots,
En conteuse médiévale
Dévoilée devant foule,
en amazone contemporaine...
( Nanterre, un moment hors du temps... )

27 / 05 / 10 : Vous m'étiez inconnu, hors je vous ai parlé
Vous m'avez écouté sans ne rien demander
J'ai écris sans ne jamais avoir à vous y impliquer
Dans cette part de ma Vie que je vous livrais là...
( Forum des Halles, dans un élan inhabituel )

17 / 05 / 10 : Un regard, une parole, et puis vous
A qui j'ai pu parler et m'épancher un peu
Un moment de tristesse où vous étiez encore,
Présent, sans le vouloir, au sein même de ma Vie
Etiez-vous là encore une fois, par le besoin des choses...
( Hasard ou coïncidence, "moment choisi" par une certaine Destinée... )

15 / 05 /10 : Il y a des gens que l'on n'oublie jamais,
Merci

14 / 05 / 10 : A vous qui saviez raconter l'histoire
Cette Histoire que le monde entier peut s'approprier
Je vous ai racontée la mienne
Avec des mots qui n'étaient qu'à elle
Les avez-vous perçus comme un moment à part
Dans ce temps qui s'égare...?
( RER B direction Robinson, en début d'après-midi )

11 / 05 / 10 : je vous ai revu un peu par hasard,
Et un peu plus loin,
Après quelques notes,
D'un accord qui fut,
Comme un préambule à la perfection,
Vous êtes repartis,
rejoignant ainsi,
Le cours de cette vie,
Qui était la vôtre.
( Une brise légère comme resurgie de mon passé... )

07 / 05 / 10 : A vous que j'ai rencontrée ce soir
A l'occasion de cette représentation théâtrale
Dans la peau d'un autre personnage
Je vous ai découverte à la sortie de scène
Comme une femme à la sensibilité exacerbée
Image rayonnante d'une éphémère,
Telle une fée de passage...
( Paris, 23h30, à la sortie d'un théâtre )

06 / 05 / 10 : Un petit tour en pays de création artistique
Nous nous sommes croisés lors d'un après-midi
Et la symbiose fut au rendez-vous
( Quelque part dans ce joli pays )

05 / 05 / 10 : A vous cher Monsieur qui songez à soulager les coeurs,
Et qui y travaillez,
Je vous ai offert quelques-uns de mes mots,
Auraient-ils pu désarçonner le vôtre...
( Créteil, quelque part dans un hôpital, aux alentours de 16h30... )

04 / 05 / 10 : Non pas même l'idée ne vous a effleuré
Mais à votre insu vous m'avez soufflé
Quelques jolis mots qui m'ont fait du bien...
Merci pour ce joli moment
Fragment de vie empli de poésie...
( Sur le quai du RER A ce matin, au lever du jour )

02 / 05 / 10 : Un petit nouveau, un joli piano
Est arrivé là aujourd'hui
Je l'ai adopté, on s'est trouvés
Il était droit et malicieux
Je me suis surprise à l'aimer
Dès lors je me suis laissée envoûter
Voilà comment tout a commencé...
( Quelque part dans ma vie... )

30 / 04 / 10 : Je vous ai dit une poésie et vous m'avez souri
Vous m'avez dit "Je t'aime" avec les yeux,
je vous ai dit que mon coeur était pris
Puis je vous ai dit "Merci" et vous êtes reparti...
( Nanterre, dans un lieu-dit impersonnel )

29 / 04 / 10 : A vous chers Messieurs, vous qui étiez trois
Et qui m'avez parlé le temps d'un café
A qui j'ai choisi de confier un peu de ce que j'étais
Je vous ai offert, du moins je l'espère,
A travers mes mots, un tout petit bout de mon univers...
( Nanterre, autour d'un café, dans un hall éclairé )

28 / 04 / 10 : A vous Madame, avec qui j'ai échangé
Quelques moments de vie et un sourire
Après vous avoir déclamée une poésie...
( Un matin, dans un hall à Nanterre )

27 / 04 / 10 : Pour vous qui m'avez dit vouloir prolonger l'éphémère,
Et à vous également pour qui ma prose est un mystère,
Je vous dédie cela en clin d'oeil à la Destinée...
( Paris, RER A, entre Midi et Deux )